facebook

Phénomènes paranormaux

La mandragore une herbe magique ?

mandragore2La mandragore avait autrefois la réputation d’une plante aux pouvoirs surnaturels

Les plus grands guérisseurs lui ont reconnu des vertus médicinales et elle a été l’une des meilleures alliées des sorciers, des Chamans et des prêtres Vodous.

Il est évident, qu’à une époque où les pharma n’existaient pas encore elle était un puissant médicament. Mais il suffisait qu’elle soit mal dosée pour faire sombrer le malade dans des hallucinations, la paranoïa voire la mort.

Elle donnait aux sorciers un grand pouvoir

On la retrouve dans les rituels des Chamans ou Vodous pour entrer en contact avec l’au-delà. Quant aux occultistes, cette plante leur permettait d’expérimenter les voyages astraux.

Autrefois on disait que cette plante pouvait être semée par l’homme mais aussi  qu’elle poussait sous les gibets, arrosée par le sang et le sperme des pendus. La mandragore, à cause de ses racines qui rappellent subtilement une forme humaine, interpellait. Cela a certainement contribué à donner naissance aux étranges légendes de la mandragore.

Les non-initiés n’osaient pas l’arracher de terre et même pas marcher sur elle car le bruit courrait que les personnes qui s’y risquaient devenaient folles à cause du cri de la mandragore. On utilisait alors des chiens auxquels on attachait une ficelle autour du cou pour tirer sa racine hors de terre. Par ailleurs sa cueillette se faisait les nuits de pleine nuit et s’entourait de rituels secrets.

C’est ainsi que depuis la nuit des temps, la mandragore, parfois connue sous d’autres noms,  a toujours été entourée de mystères et de superstitions.  Elle a été l’alliée de l’homme pour le bien comme pour le mal. On disait toutefois dans ces époques lointaines, que la mandragore chez un esprit sain pouvait s’utiliser sans danger et faire bénéficier la personne de tout ce qu’elle pouvait lui apporter différentes connaissances impossibles autrement.

Qu’en est-il de la mandragore de nos jours ?

Elle a perdu tout son prestige et on la considère plutôt comme une plante toxique et dangereuse. Dans certaines contrées on l’utilise encore mais uniquement en usage externe pour soulager les rhumatismes. On la trouve dans une grande partie du bassin méditerranéen mais pas en France.

Imprimer E-mail