facebook

Tarot de Marseille

Origine du Tarot de Marseille

On ne connaît pas très bien les origines du Tarot de Marseille

De tous temps il y a eu des théories et celles-ci ont très vite été remplacée par d’autres. La plus vraisemblable est que le tarot était à l’origine un simple jeu, voire même un jeu d’argent. Les premiers tarots seraient apparus en Italie vers 1440 et c’est bien plus tard qu’ils sont arrivés en France, vers 1740 environ.

Le courant ésotérique en France

C’est grâce au courant ésotérique né en France que le Tarot a connu un véritable essor.

Antoine Court de Gébelin (1719-1784) donna le ton en 1781 dans son célèbre ouvrage en dix volumes « Le Monde primitif ». Il tenta de démontrer l’origine égyptienne des tarots, qui ne seraient autre que le « Livre de Thot », seul rescapé de l’incendie de la fabuleuse bibliothèque d’Alexandrie.

Plusieurs grands maîtres spiritualistes s’emparèrent alors du tarot et développèrent les richesses de sa symbolique :

Jean-Baptiste Alliette Etteila (1738-1791) qui reprit la théorie sur le Tarot d’Antoine Court de Gébelin. C’est lui qui donna également leur signification aux cartes à jouer ordinaires. Il créa également ses propres Tarots : « Tarot égyptiens » et «  « Grand Etteilla ».

Eliphas Levi (1810-1875) dans son « Dogme et rituel de la haute magie », paru en 1856, il fut le premier à établir une corrélation entre les vingt-deux arcanes majeurs et les ving-deux lettres de l’alphabet hébreu, ainsi qu’entre les quatre couleurs du jeu de tarot et le tétragramme de la même origine : YHWH, qui se prononce « jéhovah » en français.

Stanislas de Guaita (1861-1897), le « ténébreux marquis » auteur du Temple de Satan, se passionna pour le tarot, qu’il associait également à la kabbale hébraïque.

Oswald Wirth (1860-1943) (élève de Stanislas de Guaita) dessina lui-même son Tarot, paru en 1889

Papus (1865-1916) consacra également beaucoup de son temps au Tarot

Le tarot divinatoire

Les diseurs de bonne aventure comme on les appelait autrefois, ont très vite saisi le parti qu’ils pouvaient tirer du symbolisme des Tarots. L’utilisation de ces derniers à des fins divinatoire commença à être très en vogue peu après la Révolution française.

Utilisation de nos jours des cartes pour la divination

Le Tarot de Marseille est toujours très coté mais il existe également de nombreux autres jeux de carte sur le marché et d’ailleurs même les simples cartes à jouer font l’affaire.

Les cartomanciens d’aujourd’hui

Ils consultent sur Internet ou dans leur cabinet de voyance. Il y a les charlatans et les peu érudit. Mais il faut aussi reconnaître qu’il y a de plus en plus de « voyants » d’un bon niveau intellectuel, passionné de parapsychologie, fréquentant assidûment les conférences et les congrès professionnels, écrivant des ouvrages très documentés sur le sujet.

Depuis les récentes découvertes en parapsychologie, démontrant scientifiquement ou presque l’existence de pouvoirs paranormaux, les cartomanciens modernes se sentent plus crédibles dans l’exercice de leur art.

Découvrir le Tarot initiatique 

Comment apprendre le Tarot de Marseille ?

Comment interpréter le Tarot de Marseille ?

Découvrir le symbolisme des arcanes majeures

Découvrir l'interprétation des arcanes majeures

Les arcanes mineurs du tarot de Marseille

Les qualités pour procécer à la voyance :

L'état de transe lucide pour procéder à la voyance

 

Quelques tirages du tarot de Marseille :

Le tirage astrologique du tarot

Le tirage du tarot en croix

Le tirage en ligne ou en carré

Le tirage en fer à cheval

Le tirage en pyramide

Le tirage celtique

 

 

Imprimer E-mail